22.4.07

Duel Sarko-Ségo avec Bayrou qui 'détient les clés' du deuxième tour

Pour François Miquet-Marty, directeur des études politiques de LH 2, il y a trois vainqueurs: Sarkozy, Royal et Bayrou. Et un perdant: Le Pen.

''Nicolas Sarkozy est-il désormais en position de force ?
Sa situation est en réalité moins facile qu’il ne pouvait l’imaginer. Un Le Pen à 11, cela signifie que le réservoir de voix lepénistes est moins important que ce à quoi il aurait pu s’attendre. Et, par ailleurs, on peut supposer qu’une majeure partie des voix de Bayrou se reportera sur Ségolène Royal.''


Merci à François Bayrou pour nous avoir offert la voie du centre, la voie de la réconciliation, loin des extrêmes, avec une véritable alternative démocratique. Le Monde, par la plume de son éditeur en chef, Jean-Marie Colombani, et par la publication honteuse d'un sondage de dernière minute donnant Bayrou quatrième derrière le Pen, appelait de tous ses voeux à une percée de Le Pen pour troubler le jeu du centre. Ce journal devrait avoir honte de la manière avec laquelle il a traité M. Bayrou. Car le vrai choix démocratique, contrairement à ce que M. Colombani nous dit, et récidive ce soir en le répétant contre toute logique, ce n'est pas l'ancien clivage gauche droite qui favorise le pen depuis les années 80, c'est celui qui nous a été offert par Bayrou. Merci François Bayrou !



4 comments:

Loopy said...

well....it's looking somewhat as we had thought...i'm glad that le pen is pretty down low..for now....
personally....i htink that this perhaps..bodes well for the left. i think many of those voted for bayrou this time..to get him to 18 percent came from the left, and with waht the extreme left is saying (that they will be behind segolene) perhaps the advantage can go towards segolene. However i think who Bayrou decides to support for the second round will be the decider. honestly, if he decides to support sarko, i will be tremendously disappointed.
Now we sit and wait...again.
sz

Sophia said...

Loopy,
My husband said the same thing. he, for the first time in his life, casted a vote for Bayrou, someone who is not from the left, and was afraid that Bayrou was going to call to vote for Sarko for the second round. I think this is to misunderstand Bayrou, the man. Strategically also, Bayrou will be very misguided to lean to left r right. He is sitting on what will become the most important political movement in France's 21st. century history, the center, which is present in other european countries and which France misses and will be gearing toward as its european integration will be completed...
I am disappointed a bit that Bayrou is not present at the second round because he was going to beat Sarko, according to all polls but I am not disappointed in his performance...

Louis said...

Le problème majeur avec Bayrou, c'est justement qu'il est incapable de se positionner sur l'échiquier gauche-droite. Le centre n'existe pas en tant que tel, et il devra à un moment ou à un autre clarifier sa conception du monde et exprimer ses valeurs.

J'ai écrit un texte à ce sujet sur mon blogue si cela vous intéresse.

Sophia said...

Louis,
J'irais lire votre texte. Cependant, la définition même du centre est l'absence de clivage gauche droite. Aujourd'hui, il me semble que les Français ont adopté cette ^position à hauteur de 20 %. Bayrou n'a donc pas à se positionner ailleurs qu'au centre. Le centre est l'avenir des démocraties européennes, étant donné les contraintes monumentales et les défis auxquels ces démocraties vont faire face et qui ne peuvent être abordés que dans le cadre d'une alliance au centre. Je crois que Bayrou ne cessera de monter car la gauche et la droite ont montré leur incapacité à gouverner la France ces vingt cinq dernières années. Les gens ont besoin d'autre chose...mais ça prend du temps et je trouve que Bayrou a réussi à convaincre une bonne partie des électeurs Français de la nécessité du centre dans leur paysage politique...
Croyez-moi, Bayrou a de l'avenir...

 
Since March 29th 2006