20.5.07

Un Président Sous Surveillance: Résistances Françaises à Sarkozy

Si l'élection de Sarkozy, comme celle de Bush, paraît s'être réalisée sur un discours signant la fin des solidarités en dressant une partie de la population contre une autre et en stigmatisant l'étranger ou l'immigré comme terroriste potentiel et comme une menace pour l'identité, dans un climat de malaise social et économique découlant de 12 ans de gouvernance de Sarkozy lui-même et son parti,l'UMP, la similarité s'arrête là. Il n'en ira certainement pas de même pour Sarkozy quant à la subjugation que Bush a pu produire dans la scène politique et sociale dans son pays. A moins bien sûr que Al-Qaida ne lui fasse un cadeau similaire à celui qu'elle a fait à Bush le 11 septembre. Et même là, les français ne lui donneront jamais carte blanche comme les citoyens US l'ont fait pour Bush. Et il n'en ira pas de même pour Sarkozy quant à une permanente base fanatique de support pour sa politique en France qui joue le rôle que les chrétiens extrêmistes ont joué pour Bush. A moins bien sûr que les juifs français ayant supporté Sarkozy, pour la seule raison d'un support inconditionnel à Israel contre les Arabes et les musulmans, ne se joignent à ces électeurs de Le Pen qui haissent les Arabes et les musulmans, créant ainsi une alliance contre nature du type de celle qui existe aux US pour Bush et qui a donné naissance au Christianisme sioniste et anti-semite, ce qui reste tout de même peu probable dans l'hexagone.

Élu sur un projet diviseur, Sarkozy vient de constituer un gouvernement qu'il veut rassembleur, mais ce que Sarkozy est en réalité, tout comme son projet politique, relève beaucoup de l'opportunisme et de la manipulation. Alors, président Sarkozy, personne n'y croit...La France, malgré un vote 'démocratique' largement manipulé par les médias, vit un coup d'état avec l'élection de Sarkozy.

Un conseil de surveillance a été mis en place par des acteurs de la société civile.
Le paysagiste Gilles Clément explique qu'il annule ses engagements avec l'Etat. Décision dictée par l'élection de Sarkozy, qu'il juge porteur d'un projet néfaste pour la planète.

Un groupe d'universitaires quitte la Cité nationale de l’histoire de l’immigration. Ils s'opposent à l'instauration «inacceptable» du ministère de l'Immigration et de l'identité nationale.

De son côté la revue Politis a mis en place l'observatoire du 6 mai. Constitué comme un organisme d'alerte supporté par des personnalités des milieux scientifiques et culturels, il a pour but de:
''Déceler rapidement les périls sociaux, démocratiques et environnementaux que peut annoncer une déclaration ou un projet (de Sarkozy).''Créer ''un état de veille permanent à l’orée d’une période (présidence de Sarkozy) qui s’annonce difficile.''

Enfin dans un registre satirique des jeunes de l'UDF-Mouvement Démocrate publient régulièrement sur leur blog Grozbulles l'actualité en général et celle de Sarkozy en particulier, en caricatures et animations.

Sarkofrance est un autre blog créé au lendemain de l'élection de Sarkozy et qui se veut partie de cette vigilance citoyenne sur le mandat de sarkozy.

Toujours dans la même veine satirique s'est tenue à Paris une fausse manif de droite vantant les valeurs de Sarkozy à l'outrance. On y demande notamment à ceux qui sont appelés à manifester de ''respecter la charte: les hommes devant, les femmes derrières, tenue correcte exigée et… pas de chien de plus de deux kilos.''

Regardez ici une video de la fausse manif de droite.

4 comments:

Juan said...

Les résistances s'organisent effectivement.

http://www.sarkofrance.blogspot.com

Sophia said...

Juan,
Je préfère Sarkoflic, Sarkoflex... Il ne mérite pas qu'on lui colle le nom de la France à son nom.

Eurybate said...

Sophia,

il ne mérite SURTOUT pas qu'on accole le mot Présient à son nom

http://www.comboutique.com/not_president

;)

Sophia said...

Merci Eurybate. C'est en tout cas une bonne idée. Nous commençons à avoir des réactions à l'américaine pour un président très américain...(ce qualificatif, contrairement à ce que sarkozy croit, n,est absolument pas un compliment)

 
Since March 29th 2006